dimanche 11 mars 2012

Le test de Windows 8: de bonnes idées et des doutes

J’ai pris le temps en cette fin de semaine de « mettre à jour » mon édition de test de Windows 8. J’ai redécouvert la nouvelle interface métro, constaté que le bouton démarrer avait disparu du bureau et que certains raccourcis très utiles ont été rajoutés.

Voici en quelques paragraphes le récit de mon installation, de mon test et de mes premiers retours sur un système vraiment en rupture avec Windows 7 de Microsoft. Des ruptures qui conceptuellement ne se justifient probablement pas toujours d’ailleurs...

Sur ma petite machine de test, j’ai donc d’abord téléchargé le petit logiciel qui en permet d’en vérifier la compatibilité. Ensuite, le programme m’a proposé de mettre à jour ma démo développeur en démo utilisateur. Un très bon point.

Mais comme je n’avais installé la toute première version de Windows 8 que sur une partition de 24Go d'espace disque, je n’ai pas pu installer cette version réclamant 20Go d’espace libre. Et impossible d’étendre la partition depuis Windows 7 et Windows 8.

Depuis une clef USB
J’ai donc repris l’installation en indiquant vouloir installer Windows 8 sur une autre partition. Le système m’a alors proposé de créer une clef d’installation (minimum 3G0). Un processus qui s’est déroulé d’ailleurs sans bricolage, ni aucune difficulté. A son terme, on nous donne une clef de licence.

J’ai donc configuré mon BIOS pour qu’il se lance d’abord sur l’USB et l’installation est partie. J’ai écrasé mon installation précédente de Windows 8 qui a été archivée dans un dossier Windows.old. En une trentaine de minute environ, tout a été réglé.

J’ai donc retrouvé cette interface métro constituée de parallélépipèdes et rappelant Windows Phone. Certaines modifications sont intervenues. Le menu démarrer n’est plus visible dans l'espace dévolu au bureau, par exemple. Un simplification dont on peut douter de l’utilité.

Des raccourcis utiles
Ensuite, la touche Windows permet désormais d’accéder à l’interface « Start » de métro. Windows+ Tab permet de passer rapidement d’une application à l’autre en listant des fenêtres les unes en dessus des autres dans le bord gauche de l’écran.

La combinaison Ctrl + Tab permet d’afficher ses « Apps » (et non plus ses programmes) sur une seule page. On trouve d’ailleurs sur cette page des raccourcis vers le Store, SkyDrive l’espace de stockage de Microsoft et vers Maps ou sa Musique… Le nuage devient central!

Bref, la refonte de Windows est relativement profonde, du moins graphiquement parlant. Elle semble aussi profondément secouer notre relation aux menus traditionnels, du moins pour ce qui est d’un premier niveau. Car pour l’instant le gestionnaire de fichiers ou les paramètres système restent très proches de Windows 7.

Microsoft copie Apple
En conclusion, je ne peux que constater que Microsoft semble s’aligner sur certains choix d’Apple, comme placer des raccourcis dans les angles droits du bureau qui font apparaître un menu. Idem pour cette nouvelle section Apps ou le Store qui ont été lancés dans Mac OSX Lion…

Alors évidemment, certaines parties sont très réussies et seront probablement très adaptées aux tablettes et au tactile. Pour le reste, je dois dire que je suis moins convaincu. Par ailleurs, esthétiquement tout cela reste très proche de Zune de Windows Phone qui ne semblent pas forcément plaire…

Xavier Studer

3 commentaires: