mercredi 18 janvier 2012

Télévision: du buzz autour de Sunrise TV

Deuxième opérateur helvétique derrière Swisscom et devant Orange, Sunrise invite demain (jeudi 19 janvier) les médias à Zurich pour leur faire découvrir Sunrise TV, un nouveau service de télévision "bientôt disponible partout en Suisse".

"Sunrise TV vous offrira l'accès à une vaste offre Vidéo on Demand, aux fonctions Live Pause et enregistrement, à un choix important de chaînes HD ainsi qu'à une fonction télé exceptionnelle, ComeBack TV, qui permet de regarder le programme télévisé des 28 dernières heures en différé.", précise l'invitation. Sunrise a donc très clairement Swisscom TV dans le colimateur, on verra si l'opérateur s'est vraiment donné les moyens de battre sur son terrain ce service florissant.

Comme par hasard, Swisscom s'est fendu lundi dernier de son propre petit communiqué annonçant la mise en fonction sur Swiscom TV de la télévision de rattrapage (que Sunrise qualifie de ComeBack TV) et la possibilité de transformer l'iPad en télécommande du téléviseur. Ces deux extensions seront introduites prochainement et progressivement. D'ici le milieu de l'année, précise l'opérateur, tous les abonnés à Swisscom TV seront servis. Pour la tablette d'Apple, sa mue se fera par l'intermédiaire d'une nouvelle application sur l'App Store. Annoncer aussi formellement des nouveautés non immédiates n'est pas dans les habitudes de Swisscom. C'est dire si l'opérateur historique prend Sunrise au sérieux.


Pour ma part, je trouve intéressant de voir divers prestataires entrer en concurrence frontale pour papillonner autour des programmes de télévision en leur enfilant un manteau d'hermine numérique mais je souffre d'insatisfaction chronique. Prenez la VoD par exemple. En Suisse les services ne manquent pas: sur Xbox, sur Apple TV, chez DVDfly, chez Swiss TV, sur les télévisions connectées avec l'ensemble des opérateurs du téléphone et du câble qui s’engouffrent dans la brèche. Et pour quoi? Exactement le même type d'offres basées pour l'essentiel sur une sélection insatisfaisante de films populaires qui fait la part belle aux blockbusters hollywoodiens. Les marges, les niches et tout ce qui peut faire beaucoup pour la réputation du service sont négligées. Et presque tous se révèlent incapable d'offrir une interface suffisamment bien conçue pour permettre de faire ses choix selon ses envies et critères. Que celui qui ne s'est jamais rendu compte, juste avant de valider sa location, que le film convoité n'était disponible que doublé en allemand me jette la première pierre. Et ce n'est qu'un exemple dans un océan de frustrations.

Tout cela pour dire qu'il reste de la place en Suisse pour un vrai bon service de VoD. Il serait dommage que les acteurs nationaux ne parviennent pas à profiter des difficultés que rencontre les multinationales à adapter leur services aux particularisme helvétiques. Je découvrirai l'offre Sunrise demain avec cela en tête.

1 commentaire: